L’indépendance créative

Tourner, tourner, et tant pis si l’on tourne avec des bouts de ficelle, mais tourner…
S’exprimer, faire surgir de nouveaux talents, provoquer des rencontres, faciliter l’expression, raconter des histoires, dire la vie sur écran, tourner, tourner, tourner autant que faire se peut ! Voila l’ambition des Films du Gabelou, petite baraque associative de production…

Béatrice Maréchal et Claude Soloy dans HIER